Le confinement pousse (un peu) à la lecture

Le confinement pousse (un peu) à la lecture

Les Français ont lu davantage pendant le confinement : la consommation de livres a crû de 48 %. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par l’Hadopi et l’Ifop sur la consommation des biens culturels dématérialisés en situation de confinement, relayée par Livres Hebdo. Cette étude montre que la consommation de biens culturels apparaît être l’activité la plus indispensable à l’équilibre pour 53 % des 1.050 personnes interrogées fin mars. C’est bien plus que la pratique du sport (40 %) et les activités manuelles (39 %).

Mais cette consommation culturelle accrue est sans vraie surprise : les Français confinés consomment plus de séries TV (55 %, notamment avec le succès de Netflix, qui a triplé ses audiences) et de jeux vidéos (53 %), devant les films (50 %), la presse (42 %), les livres (42 %) et la musique (40 %). Le score de la lecture n’est pas nul. Mais, on le voit, le confinement ne bouscule guère les équilibres entre les biens culturels.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct