Aides d’Etat pour Brussels Airlines: le gouvernement belge et Lufthansa se quittent sans accord

Carsten Spohr (CEO de Lufthansa).
Carsten Spohr (CEO de Lufthansa). - PhotoNews

Le gouvernement fédéral et le groupe allemand d’aviation Lufthansa se sont séparés ce vendredi après-midi sans accord sur le soutien de l’État à la filiale de Lufthansa, Brussels Airlines. Les discussions se poursuivront dans les prochains jours et les deux parties s’efforcent de parvenir à un « accord fructueux », selon un communiqué de presse conjoint publié par le gouvernement et la Lufthansa.

« La réunion de ce vendredi a donné aux deux parties l’occasion d’expliquer davantage leurs positions respectives et d’entamer un rapprochement », indique le communiqué. « Les deux parties sont fermement déterminées à parvenir à un accord fructueux dans l’intérêt de Brussels Airlines, de son personnel et de tout l’écosystème autour de l’aéroport. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct