Plus de 3.000 «académiques» signent pour un autre monde

Isabelle Ferreras, ULouvain / FNRS-Harvard LWP.
Isabelle Ferreras, ULouvain / FNRS-Harvard LWP.

Les appels à ce que l’on tire les leçons de la crise sanitaire, sociale et économique sans précédent que nous traversons se sont multipliés depuis deux mois. Mais désormais, un manifeste fera date. Il a en effet été ratifié par plus de 3.000 chercheuses et chercheurs (3.114 au dernier décompte) issus de 600 universités du monde entier. Son titre : « Travail : Démocratiser. Démarchandiser. Dépolluer ». Le Soir le publie, avec 30 journaux de 23 pays.

L’initiative émane de trois « académiques », Isabelle Ferreras (professeure de sociologie à l’université de Louvain), Julie Battilana (professeure d’administration des affaires à la Harvard Business School) et Dominique Méda (professeure de sociologie à l’université Paris-Dauphine). On l’a dit, une masse critique de « pointures », venues de tous horizons, s’y est ralliée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct