Coronavirus: en Belgique, la crise économique ne fait que commencer

L’horeca, comme le secteur des arts et du spectacle, a perdu quasiment 90
% de son chiffre d’affaires.
L’horeca, comme le secteur des arts et du spectacle, a perdu quasiment 90 % de son chiffre d’affaires. - Photo News.

La levée graduelle des mesures de confinement, entamée au début du mois, laisse espérer une reprise progressive de l’activité économique. Dans un monde idéal – et à supposer qu’il n’y ait pas de deuxième vague de contamination –, la majorité des travailleurs retrouverait l’outil et, même si le retour au niveau de production d’avant-crise ne serait pas immédiat, la « casse » resterait limitée. Ce scénario est sans doute trop optimiste. Voici pourquoi…

Plus d’un million de travailleurs ont été mis en « chômage temporaire », soit 30 % des effectifs salariés, hors administrations publiques et éducation ; et plus de 300.000 indépendants – quatre indépendants sur dix – ont dû arrêter leur activité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct