Remco Evenepoel: «L’annulation des Mondiaux serait une catastrophe pour moi»

Remco Evenepoel: «L’annulation des Mondiaux serait une catastrophe pour moi»
Deceuninck – Quick-Step/Catharsis Productions.

Appelé à un destin dont il ne soupçonne pas lui-même les contours les plus prestigieux, Remco Evenepoel ronge son frein, du haut de ses 20 ans, l’âge auquel on bouge, on s’impatiente, on veut réussir, on veut aimer et être aimé. L’âge auquel on veut profiter malgré de lourdes responsabilités, celles qui incombent à un sportif professionnel. Dans le cocon familial de Schepdaal, entouré de ses parents, de sa copine, Remco ne se plaint pas. Son sourire inonde les réseaux sociaux qu’il alimente avec imagination et bonne humeur, à l’image de son attitude durant cet entretien accordé, confinement oblige, par téléphone.

Remco, vous nous disiez la dernière fois, fin mars, que ce n’était pas trop compliqué ce confinement. Et ici, à la moitié du mois de mai ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct