Le secteur brassicole table sur un recul de 10% du chiffre d'affaires en 2020 (2)

Cafés et restaurants représentent en effet 42% de la consommation de la bière en Belgique et leur fermeture depuis la mi-mars pèse forcément sur l'activité des brasseries. La consommation de bière en Belgique a baissé de 50% en avril et le secteur n'a pas pu compter sur la grande distribution pour compenser la fermeture des cafés.

"Après un léger phénomène de constitution de stocks aux environs du 13 mars, on a assisté à une stabilité des ventes dans le 'retail' en mars avant un recul de 5% en avril", commente Jean-Louis Van de Perre, président des Brasseurs belges. La pils, surtout appréciée dans les cafés, baisse assez fort alors que les bières sans alcool ou faiblement alcoolisées ont connu une hausse de 5% des ventes par rapport à la même période l'an dernier. Cette catégorie qui a décollé ces dernières années et dont la part de marché s'établissait à 6% en 2019, confirme donc sa place dans les habitudes de consommation des Belges, même confinés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct