Michel Goldman, immunologue: «Tous ceux qui ont été suspectés devraient être testés»

Pour l’immunologue, « tous ceux à qui on a dit de rester  à la maison ont quand même le droit de savoir ».
Pour l’immunologue, « tous ceux à qui on a dit de rester à la maison ont quand même le droit de savoir ». - Le Soir.

Cela fait plusieurs jours que Michel Goldman, professeur d’immunologie et pharmacothérapie à l’ULB, ronge son frein. Il s’impatiente face à l’absence de stratégie gouvernementale en matière de tests sérologiques. Pour rappel, on vérifie chaque jour via des tests PCR que des milliers de personnes qui présentent les symptômes du coronavirus sont bien malades. Ce que l’on ne fait pas, du moins officiellement, ce sont les tests via le sang qui indiquent pour leur part si l’on a développé des anticorps qui nous protègent de la maladie. Un arrêté royal doit encore préciser les conditions de remboursements de ces tests mais les discussions s’éternisent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct