Brussels Airlines: un agenda «intenable»?

Brussels Airlines: un agenda «intenable»?
Photo News.

D’un côté, il y a l’urgence de la crise et la difficulté d’aboutir à un accord relatif à une aide publique à quelque 300 millions d’euros entre le gouvernement belge et Lufthansa, la maison mère de Brussels Airlines, afin de sauver cette dernière. De l’autre, il y a le temps de la concertation sociale, rendue incontournable à la suite de l’annonce, par la direction de la compagnie aérienne, de son intention de la restructurer avec la perte potentielle d’un millier d’emplois à la clé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct