Pourquoi le manque de Cannes se fait-il sentir?

«
Une affaire de famille
», du Japonais Kore-eda, Palme d’or 2018, a fait plus du double d’entrées que son film précédent, «
Tel père, tel fils
», qui, pourtant, avait reçu le Prix du Jury.
« Une affaire de famille », du Japonais Kore-eda, Palme d’or 2018, a fait plus du double d’entrées que son film précédent, « Tel père, tel fils », qui, pourtant, avait reçu le Prix du Jury. - D.R.

En 2018, September Films, distributeur mettant le focus sur des films d’art et essai, sortait Une affaire de famille, du Japonais Kore-eda, Palme d’or à Cannes. En 2019, la même maison qui est active sur tout le Benelux, achetait Parasite, du Sud-Coréen Bong Joon-ho, Palme d’or à Cannes (film finalement distribué en salle par Alternative Films après rachat). Henk Cluytens, Sales manager chez September Films, nous confirme que l’annulation du Festival de Cannes (dans sa formule initiale) est une catastrophe car « beaucoup de distributeurs achètent les films en prévente. Sur scénario. Avec l’espoir ou déjà la confirmation que le film sera présenté à Cannes même si cette information doit rester confidentielle jusqu’à la conférence de presse. On avait acheté Parasite sur scénario au Marché du Festival de Berlin mais c’est Cannes qui a lancé le film. Cette année, on a acheté Eté 85, de François Ozon, avec l’espoir d’avoir une première mondiale à Cannes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct