Treize centres Adeps désormais ouverts pour les sportifs de haut niveau et espoirs sportifs francophones

Le centre Adeps d’Auderghem.
Le centre Adeps d’Auderghem. - Photo News

Deux bons mois après l’autorisation laissée aux 177 sportifs de haut niveau sous statut de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) de continuer à s’entraîner dans quatre centres Adeps (Auderghem, Liège, Louvain-la-Neuve et Mons), la ministre des Sports Valérie Glatigny (MR) a étendu ce lundi cette possibilité aux 241 espoirs sportifs internationaux, des jeunes disposant d’un potentiel laissant présager d’un accès au plus haut niveau. La demande de plusieurs fédérations pour assouplir les possibilités d’entraînement s’était faite de plus en plus pressante ces derniers jours.

Le nombre de centres à Bruxelles et en Wallonie où ces jeunes pourront se rendre a, lui aussi, été augmenté, ceci afin d’éviter leur engorgement et des kilomètres inutiles à parcourir pour les sportifs ou leurs accompagnants. Outre les quatre centres déjà utilisés, ceux de Woluwe-Saint-Lambert, Péronnes, Seneffe, Engreux, Neufchâteau, Chiny, Froidchapelle, Jambes et Arlon sont également désormais accessibles, ce qui porte leur nombre à 13.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct