Des Belges aux avant-postes de la recherche pour un vaccin

Moncef Slaoui est l’un de ces anciens de GSK à la pointe de la recherche en matière de vaccins.
Moncef Slaoui est l’un de ces anciens de GSK à la pointe de la recherche en matière de vaccins. - Reuters.

Les images du Belgo-Marocain Moncef Slaoui dans les jardins de la Maison-Blanche, le 15 mai, lors de son intronisation par Donald Trump comme chef de la recherche pour le développement ultrarapide d’un vaccin anti-Covid-19, ont fait le tour du monde. Elles témoignent de l’attractivité des scientifiques belges dans le domaine des vaccins et de l’expertise qu’on leur reconnaît dans le monde entier. Car Moncef Slaoui n’est pas un cas isolé. Plusieurs sociétés biotech à la pointe dans le développement d’un vaccin contre le Covid-19 se font conseiller par des Belges. Ces derniers ont tous un point commun : avoir travaillé pour le numéro un des vaccins, GSK Vaccines, basé à Rixensart et Wavre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct