«L’acheteur rend service au vendeur, il est donc rémunéré»

David Cayla est maître de conférences à l’Université d’Angers.
David Cayla est maître de conférences à l’Université d’Angers. - Margot L'Hermite.

entretien

Etre payé pour acheter un produit, c’est le monde à l’envers. Et donc une anomalie ? Pas nécessairement, explique l’économiste David Cayla, maître de conférences à l’Université d’Angers et auteur (notamment) de L’économie du réel (De Boeck, 2018).

Depuis quelques années, on s’est habitué à ce que les taux d’intérêt soient négatifs, pour certains emprunteurs souverains, comme l’Allemagne, les Pays-Bas, la France ou la Belgique. Récemment, les prix sont tombés en dessous de zéro sur le marché du pétrole ou de l’électricité. Demain, peut-être, les prix seront négatifs pour la pomme de terre. A première vue, on jugera cela aberrant. Que répond l’économiste ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct