Culture: une concorde parlementaire pour sauver les artistes?

Géricault, «
Le radeau de la Méduse
». La culture reste mobilisée, un sauvetage demeure possible.
Géricault, « Le radeau de la Méduse ». La culture reste mobilisée, un sauvetage demeure possible. - Musée du Louvre.

Le fédéral a manqué l’urgence sociale du monde culturel, mais il n’est pas dit qu’il ne pourra pas s’amender. La sortie inopinée, dans nos pages, du président du MR Georges-Louis Bouchez en faveur d’un « soutien aux travailleurs du secteur culturel », a éveillé l’espoir ténu mais réel d’une réponse législative concrète au désespoir des artistes et techniciens, une réponse qui soit votée au fédéral par une majorité parlementaire enfin solide. En particulier, les regards se tournent vers l’épreuve de vérité que constitueront à partir de ce mardi les débats en commission des affaires sociales, de l’emploi et des pensions où convergent cette semaine – et les suivantes – plusieurs propositions de lois et de résolution.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct