Symtômes du coronavirus: évitez les autodiagnostics sur internet

Malgré la force de l’intelligence artificielle, pour poser un diagnostic médical, rien ne vaut un médecin.
Malgré la force de l’intelligence artificielle, pour poser un diagnostic médical, rien ne vaut un médecin. - AFP.

Fièvre, courbature, fatigue… le Covid-19 à tous les coups ! La tentation est grande, plus encore en cette période où chacun cherche à savoir s’il a été infecté ou non par le virus, de s’adresser à Dr Google plutôt qu’à son généraliste pour connaître le mal dont on souffre. C’est pourtant un mauvais réflexe, comme le rappelle une récente étude menée par une université australienne.

De nombreuses personnes se tournent vers Google pour auto-diagnostiquer leurs symptômes de santé et demander un avis médical, mais les vérificateurs en ligne manquent cruellement de précision. C’est ce que mettent en évidences les résultats de tests menés sur 36 vérificateurs de symptômes internationaux en ligne et publiés dans le Medical Journal of Autralia. Dr Google est en effet loin d’être un bon médecin puisqu’il ne produit le bon diagnostic comme premier résultat que dans 36 % des cas, et dans les trois premiers résultats dans 52 % des cas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct