«La pandémie Covid-19: un nouvel argument pour soutenir la coopération médicale»

«La pandémie Covid-19: un nouvel argument pour soutenir la coopération médicale»

La coopération avec les pays en voie de développement constitue une des missions de nos universités en particulier dans les domaines de la médecine et de la santé publique.

Des conventions ont ainsi pu s’établir entre facultés de médecine de nos universités et les pays partenaires en particulier sur le continent africain pour contribuer au renforcement des systèmes de santé locaux. Les actions visant à contribuer à la formation des médecins des pays partenaires dans toutes les spécialités médicales sont apparues comme un élément déterminant pour renforcer les soins de santé.

Ces médecins, titulaires d’un diplôme délivré par un pays tiers non-membre de l’Union Européenne, ne peuvent se former à la médecine en Belgique que sous la responsabilité d’un maître de stage agréé par le ministère de la santé, après une procédure définie par la loi*.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct