Drôle de rentrée: et si on en profitait pour réinventer l’école?

Drôle de rentrée: et si on en profitait pour réinventer l’école?
Photo News.

Drôle d’école. En rentrant en classe cette semaine ou – pour paraphraser le psychopédagogue Bruno Humbeeck – en permettant à l’institution scolaire « de rentrer dans le paysage familial », des milliers d’enfants et de jeunes retrouvent une drôle d’école. Soudain plus silencieuse. Soudain plus militaire avec ses cours de récré aux allures de « parade ground ». Soudain découpée en silos où il n’y a place que pour quelques-uns. Soudain plus anxiogène.

Et plus inhumaine ? Les directions et les professeurs sont des pédagogues, très professionnels pour la plupart, donc capables d’humaniser l’événement, de dédramatiser les circonstances, de sourire avec la voix et avec les yeux en dépit du port du masque bloquant cette composante essentielle des interactions sociales.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct