Un laboratoire chinois pense pouvoir stopper la pandémie grâce à un médicament

Un laboratoire chinois pense pouvoir stopper la pandémie grâce à un médicament
AFP

Une centaine de laboratoires mondiaux rivalisent pour produire un vaccin contre le nouveau coronavirus. En Chine, des chercheurs affirment avoir déjà mis au point un traitement à même d’arrêter l’épidémie.

Un médicament en phase de test à la prestigieuse Université de Pékin permettrait non seulement d’accélérer la guérison des malades, mais aussi d’immuniser temporairement contre le Covid-19.

Le traitement marche chez la souris, explique Sunney Xie, directeur du Centre d’innovation avancée en génomique de Beida, lors d’un entretien avec l’AFP.

Son laboratoire a prélevé des anticorps auprès de 60 patients guéris de la maladie avant de les injecter chez les rongeurs. « Au bout de cinq jours, leur charge virale avait été divisée par 2.500 », assure-t-il. « Cela signifie que ce médicament potentiel a un effet thérapeutique. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct