Préservé du Covid, le home Joli Bois de Colfontaine va s’agrandir

Sylvie Muratore, directrice du CPAS, et Virginie Tokarski, directrice de l’établissement.
Sylvie Muratore, directrice du CPAS, et Virginie Tokarski, directrice de l’établissement. - Roger Milutin.

Attachée au CPAS de Colfontaine, dans le Borinage, la maison de repos Joli Bois n’a pas enregistré le moindre décès attribué au coronavirus depuis le déclenchement de la pandémie. Elle exhibe le même bilan au sein de son personnel. Dans une commune où le revenu par habitant est particulièrement bas, la performance ne passe pas inaperçue. D’autant qu’avec un tarif journalier de 40 euros la chambre, la démonstration est faite que le bien-être des aînés ne dépend pas forcément du prix qu’ils paient. Très satisfaites d’avoir réussi à préserver tous leurs résidents, Sylvie Muratore, directrice du CPAS, et Virginie Tokarski, directrice de l’établissement, attribuent leur « résultat » à l’anticipation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct