Coronavirus: le nombre d’incidents liés à l’eau de javel explose, des Belges en ont mis dans leur bain

Coronavirus: le nombre d’incidents liés à l’eau de javel explose, des Belges en ont mis dans leur bain
John Dowland / Altopress

Depuis le début de la crise du coronavirus, le Centre antipoisons a reçu 15 % d’appels en plus. En avril, il y en a eu ainsi environ 1.000 de plus que l’année dernière, écrivent mardi De Standaard et Het Nieuwsblad.

Ces appels concernaient toutes sortes d’empoisonnements et d’incidents. Le Centre a notamment connu une forte augmentation des intoxications aux drogues et à l’alcool et le nombre d’incidents liés à l’eau de javel a même été multiplié par 12, certains ayant expérimenté son utilisation pour se désinfecter. Elle était ainsi utilisée comme gel pour les mains ou mis dans le bain, ce qui provoquait des brûlures et des irritations. Les accidents liés à l’alcool à brûler ou aux spiritueux ont également augmenté ces dernières semaines.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct