Coronavirus - Le port d'Anvers souffre mais perçoit des signes d'espoir en provenance de Chine

L'arrêt de certaines activités industrielles dû à la crise sanitaire s'est soldé par un recul important des transports, de 15,7% en avril et globalement de 29,1% en 2020. Les volumes de transport ro-ro ont eux chuté de 16,2% par rapport aux quatre premiers mois de l'année dernière.

Les trafics de conteneurs ont reculé en avril en comparaison avec avril 2019, mais ont enregistré une croissance en TEU de +6,1% pour les quatre premiers mois de l'année 2020. Les conséquences de l'annulation de certaines liaisons maritimes se feront encore sentir en mai et juin, prévoit le port.

Les transbordements de vracs liquides ont chuté de 2,5% en 2020, principalement en raison d'une demande moins forte en produits pétroliers. Les transbordements de produits chimiques ont en revanche enregistré une légère hausse de +0,6% par rapport aux quatre premiers mois de 2019.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct