Pollution aux PCB: deux fermes ont été contaminées à Obourg

L’Afsca, qui prend l’affaire très au sérieux, entame une série d’analyses dans les exploitations agricoles proches du broyeur de Courcelles.
L’Afsca, qui prend l’affaire très au sérieux, entame une série d’analyses dans les exploitations agricoles proches du broyeur de Courcelles. - D.R.

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a saisi des aliments pour le bétail dans deux exploitations agricoles situées à proximité du broyeur de mitraille de Comet Sambre à Obourg, près de Mons. Les analyses ont permis de détecter la présence dans ces aliments de PCB, des substances hautement toxiques. Notre information a été confirmée mardi par l’Afsca.

Les aliments ciblés sont principalement de l’ensilage de maïs et du préfané de luzerne, destinés à des bovins à l’engraissement. L’Afsca précise que la présence de PCB a été confirmée par une contre-analyse. Le but de la saisie est d’éviter toute entrée de la contamination dans la chaîne alimentaire. Ces analyses s’inscrivent dans un plan mis en place par l’Afsca pour évaluer le risque lié aux rejets des six broyeurs à métaux actifs en Wallonie et dont l’une des principales activités est le recyclage de voitures.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct