Coronavirus: un quart des patients aux soins intensifs n’ont pas survécu

Coronavirus: un quart des patients aux soins intensifs n’ont pas survécu

Un quart des patients atteints du Covid-19 qui se sont retrouvés à l’unité de soins intensifs sont décédés. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par De Standaard dans un certain nombre de grands hôpitaux.

Les chiffres au début de l’épidémie en Europe étaient inquiétants, mais en Belgique, ce n’était pas dramatique. L’enquête menée par le journal montre que près d’un quart (23 %) des patients atteints de covid-19 en soins intensifs n’ont pas survécu. 11 % des patients toujours admis dans une unité de soins intensive se battent actuellement pour leur vie.

Les personnes les plus mal loties ne vont pas automatiquement aux soins intensifs. Si les chances de survie sont faibles, le traitement intensif n’est souvent pas entamé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct