Enquête des consommateurs: pas ou peu de perte de revenus pour trois quarts des sondés

Ils sont 13% à parler d'une perte de revenus comprise entre 10 et 30% et 12% à déplorer une perte supérieure à 30%. Ces résultats sont très proches de ceux récoltés en avril.

Les indépendants sont toutefois plus touchés par les pertes de revenus: ils sont 45% à encourir une perte de revenus excédant 30% et pour plus de la moitié d'entre eux, la perte est même supérieure à 50%. Les salariés se trouvent dans une situation moins défavorable puisque 12% d'entre eux perdent au moins 30% de leurs revenus. Les plus préservés, au niveau de leurs revenus, sont les pensionnés et les autres catégories de personnes inactives qui bénéficient de revenus "garantis".

La BNB a également demandé aux ménages de combien de temps ceux-ci disposaient d'un coussin d'épargne pour couvrir les dépenses nécessaires (loyer, achats, etc.) pour assurer leur subsistance. Un ménage sur deux (53%) affirme pouvoir tenir pendant plus de six mois, 16% entre trois et six mois, 20% d'un à trois mois et 11% moins d'un mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct