Brussels Airlines «prend bonne note» de la proposition des pilotes de réduire leur temps de travail de 45%

Brussels Airlines «prend bonne note» de la proposition des pilotes de réduire leur temps de travail de 45%
Photo News

C’est d’une manière très conventionnelle que la compagnie aérienne belge a réagi à la proposition des pilotes de réduire collectivement leur temps de travail de 45 % jusqu’en 2023 afin d’éviter des frais de licenciements non nécessaires (22 millions) et de maintenir l’emploi jusqu’à ce que la situation aérienne soit redevenue « normale », pour autant qu’elle le soit à nouveau un jour.

Pour sauver Brussels Airlines, les pilotes proposent de réduire leur temps de travail de 45 % pendant trois ans

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct