Soins de santé: l’avis de tempête syndicale est (pour le moment) levé

Soins de santé: l’avis de tempête syndicale est (pour le moment) levé

C’était la réunion de la dernière chance, ce mercredi matin, entre les syndicats du personnel soignant et les ministres de la Santé, de l’Emploi et du Budget De Block, Clarinval et Muylle. Les trois heures de discussion avec une trentaine d’acteurs réunis par vidéoconférence ont amorcé un déblocage conditionné de la situation avec la suspension des préavis de grève déposés ce 1er juin, qui pourraient être définitivement levés samedi.

Dans un contexte particulièrement tendu depuis plusieurs années pour le secteur des soins de santé, que l’épidémie de Covid a accentué, deux arrêtés royaux de pouvoirs spéciaux pris le 11 avril et publiés le 4 mai avaient mis le feu aux poudres syndicales. Le premier organisait la possibilité de réquisitionner du personnel soignant, tandis que le second, le plus contesté, ouvrait des actes infirmiers à du personnel non infirmier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct