Un préavis d'actions déposé par le personnel communal de Braives

Le 9 mars dernier, une réunion de concertation entre syndicats et membres du collège s'était tenue en urgence. Les parties avaient convenu de la mise en place d'une analyse psychosociale du personnel et d'autres réunions pour trouver des solutions aux tensions présentes au sein de l'administration communale.

"Force est de constater que l'analyse n'a toujours pas été réalisée. De même, la délibération du collège du 18 mars qui fixe les modalités afin de ne plus faire d'ingérence et d'éviter le contact avec l'ensemble du personnel n'est pas respectée. Et ce malgré toutes les déclarations et tous les engagements pris par le bourgmestre. Il est le premier à transgresser ses propres décisions", fustige Thierry Gilson, secrétaire permanent de la CSC Services publics.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct