La Chambre vote une résolution encadrant l’usage éventuel d’une application pour smartphone

La Chambre vote une résolution encadrant l’usage éventuel d’une application pour smartphone
Image d’illustration.

La Chambre a approuvé, mercredi en séance plénière, une proposition de résolution qui encadre l’usage éventuel d’une application pour smartphone permettant de tracer les contacts d’une personne contaminée par le Sars-CoV-2.

La résolution a été déposée par les écologistes afin d’éviter qu’une technologie de ce type ne menace la vie privée des citoyens. Elle pose plusieurs principes, dont l’anonymat des données, la mise sur pied d’un système décentralisé et fonctionnant sur une base volontaire, l’interdiction de la commercialisation, la suppression des données dès qu’elles ne sont plus nécessaires ou encore la publicité de l’algorithme et du code source.

Moyennant l’adoption d’amendements, le texte a reçu un large soutien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct