«Polisse»

«Polisse»

Immersion dans le quotidien d’une brigade des mineurs, avec auditions des maltraitants, dépositions des mômes, gardes à vue de pédophiles, dérives sexuelles chez des ados mais aussi fous rires entre collègues, pétages de plomb et coups de blues. Forte d’un vécu qui fait mal et d’un « stage » à la BPM (brigade de protection des mineurs) pour saisir le terrain au jour le jour, Maïwenn sort un film formidablement vivant avec une bande d’acteurs épatants. Elle fait de Joey Starr, son amoureux d’alors, un flic à la gueule cassée et au cœur écorché. Et il nous bluffe dans ce rôle à fleur de peau. Car il tape du poing, Joey Starr. Sur un pédophile, sur la hiérarchie. Mais face à un gamin qui hurle parce qu’on l’arrache à sa mère, il le berce, l’apaise et verse une larme parce que tout ça, ça fait mal. On est dans la réalité du terrain, se cognant aux petites et grandes lâchetés de la hiérarchie, aux amours et aux emmerdes de la vie privée. Le film, qui n’évite pas les clichés, a du punch, de la rage et vit sous nos yeux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct