Le huis clos est «plus triste que de danser avec sa sœur», juge Luis Enrique

Le huis clos est «plus triste que de danser avec sa sœur», juge Luis Enrique
Photo News

Le huis clos, « plus triste que de danser avec ta propre sœur », a commenté le sélectionneur de l’équipe d’Espagne Luis Enrique lors de son passage dans une émission espagnole en ligne, mercredi.

« (Jouer sans public), c’est plus triste que de danser avec ta propre sœur. Ce n’est pas beau. J’ai regardé le foot allemand, et c’est lamentable. On entend les insultes, on perd l’intimité des bons moments… », a déclaré Luis Enrique ce mercredi soir lors de son passage dans l’émission espagnole Colgados del aro (« les Perchés du panier », en espagnol), diffusée sur YouTube.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct