lesoirimmo

Schaerbeek

Dans la seconde commune de Bruxelles (démographiquement parlant), on dit s’être attaché très tôt à dresser un diagnostic le plus fidèle possible de la situation. Baisse des recettes et hausse des dépenses ; pour l’heure, la crise a coûté 2,4 millions d’euros à la cité des Ânes, et ce en dépit de quelques économies réalisées malgré tout de ci de là. Mais c’est surtout en voyant se dessiner à l’horizon des baisses de recettes sur l’IPP et des risques de défaillances au niveau du précompte immobilier (PRI) que s’inquiète Michel de Herde (Défi), l’échevin des finances. « Pour l’instant, ni le SPF Finances ni Bruxelles Fiscalité n’ont répondu à nos questions sur ces sujets, » soulève-t-il, regrettant le manque d’analyse sur ces enjeux à l’heure actuelle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct