«The Last Dance»: l’épopée des Bulls de Jordan en cinq moments forts

@News
@News

«  The Last Dance », sur l’épopée de Michael Jordan à la tête des Chicago Bulls dans les années 1990 avec six titres glanés en huit ans, a livré ses deux derniers épisodes. L’occasion de revenir sur quelques moments forts du documentaire.

Jordan « l’inactiviste »

Ses innombrables exploits, sa rage de vaincre et son palmarès plaident pour le meilleur joueur de tous les temps. En revanche, son engagement politique aura été inexistant. Ce qui lui fut souvent reproché, comme en 1990 lorsqu’il refusa de soutenir le candidat démocrate noir Harvey Gantt dans la course sénatoriale en Caroline du Nord contre le républicain Jesse Helms, connu pour ses positions racistes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct