Les communes paient la note de la crise sanitaire

L’achat, la fabrication et la distribution de masques font partie de frais inopinés auxquels les communes doivent faire face.
L’achat, la fabrication et la distribution de masques font partie de frais inopinés auxquels les communes doivent faire face. - Photo News.

C’est décidé : La Louvière doublera les subsides attribués aux sociétés carnavalesques, de 37.225 à 73.270 euros. De quoi soutenir la relance du folklore local après une année blanche pour cause de coronavirus, avec des impacts en cascade sur le commerce et l’horeca. En Wallonie comme à Bruxelles, les autorités locales multiplient les initiatives pour sauver ce qui peut l’être mais subissent en première ligne les conséquences du confinement : recettes en berne, dépenses en hausse.

L’équation sera d’autant plus complexe à résoudre que le paysage financier des villes et communes était déjà plombé avant l’apparition du Covid-19 : financement des pensions, budgets des zones de police et de secours, augmentation des besoins sociaux…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct