Coronavirus - La Chine renonce à un objectif de croissance pour 2020

"Notre pays sera confronté à certains facteurs qui sont difficiles à prévoir" en raison de la pandémie de Covid-19 et de la conjoncture mondiale, a indiqué le Premier ministre Li Keqiang dans un discours-fleuve ouvrant la session annuelle du Parlement.

La Chine a largement jugulé l'épidémie sur son territoire et les restrictions de déplacement sont progressivement levées. Mais les conséquences du virus sur son économie sont amenées à durer.

Le pays va laisser filer son déficit cette année à 3,6% du PIB (contre 2,8% l'an dernier) mettant ainsi un frein à sa politique de désendettement pour soutenir une économie en souffrance.

Le déficit du pays augmentera ainsi de 1.000 milliards de yuans (128 milliards d'euros) par rapport à l'an dernier, a précisé M. Li.

La Chine n'a plus connu d'excédent budgétaire depuis 2007.

Le Premier ministre chinois a également annoncé l'émission d'un emprunt d'Etat pour un montant de 1.000 milliards de yuans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct