La Belgique boycotte un essai clinique de l’OMS, jugeant les doses d’hydroxychloroquine trop élevées

La Belgique boycotte un essai clinique de l’OMS, jugeant les doses d’hydroxychloroquine trop élevées

Au début de la phase aiguë de la pandémie, la Belgique avait annoncé vouloir rejoindre l’essai franco-européen Discovery, lancé fin mars par l’institut de recherche français Inserm afin d’évaluer quatre traitements potentiels contre le Covid-19.

Les centres hospitaliers qui étaient candidats s’étaient par la suite vu signifier que la Belgique participerait plutôt à Solidarity, un autre essai clinique à grande échelle, dirigé celui-là par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct