Des opposants hongrois arrêtés pour des messages sur Facebook

Viktor Orban.
Viktor Orban. - Reuters

Le 12 mai, la police est venue arrêter un habitant de 64 ans de la petite ville de Szerencs, au nord du pays. Motif : une critique du Premier ministre hongrois Viktor Orban publiée sur Facebook : « Tu es un tyran impitoyable, mais souviens-toi d’une chose : les dictatures ont toujours fini par tomber. » Même s’il a été libéré dans la journée, la police a mis en ligne, sans raison précise, l’enregistrement de son arrestation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct