Ryanair ferme sa filiale Laudamotion à Vienne, plus de 300 emplois perdus

"Nous regrettons la perte des emplois" et "l'inaction du gouvernement autrichien", a déclaré la compagnie.

De son côté, le syndicat Vida a évoqué un "chantage": "848 euros de salaire de départ net pour les hôtesses de l'air étant clairement inférieur au seuil de pauvreté de 1.259 euros par mois pour une personne" en Autriche, a-t-il assuré.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct