Les actionnaires d'EasyJet rejettent une motion du fondateur pour évincer les dirigeants

Les résolutions demandant notamment le départ du directeur général et du président du conseil d'administration ont été repoussées à près de 58%, selon un communiqué du groupe.

EasyJet a donc reçu le soutien de la grande majorité des actionnaires indépendants, puisque le fondateur et sa famille possèdent 34% du capital.

Stelios Haji-Ioannou fustigeait la décision de conserver des commandes en cours d'avions auprès d'Airbus, en pleine crise du coronavirus.

M. Haji-Ioannou, critique de longue date de la stratégie du groupe, estimait que la société ferait mieux d'annuler cette transaction portant sur plus de 100 avions, pour préserver ses liquidités face à la crise du coronavirus.

EasyJet avait de son côté réussi à négocier avec Airbus un accord pour repousser la livraison de 24 avions.

Le groupe avait prié ses actionnaires de voter contre l'éviction des dirigeants qui l'aurait selon lui déstabilisé à un moment critique pour la compagnie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct