Les Français de retour aux urnes dans cinq semaines

Le Premier ministre Edouard Philippe, flanqué de son ministre de l’intérieur Christophe Castaner, présente les modalités pratiques du scrutin du 28 juin, ce vendredi dans la cour de l’hôtel Matignon. © AFP/BENOIT TESSIER
Le Premier ministre Edouard Philippe, flanqué de son ministre de l’intérieur Christophe Castaner, présente les modalités pratiques du scrutin du 28 juin, ce vendredi dans la cour de l’hôtel Matignon. © AFP/BENOIT TESSIER

Il n’y avait que de mauvaises solutions. Alors l’exécutif a fini par choisir celle qui lui paraît la moins pire. Voter une seule fois, avant les vacances d’été. Plutôt que d’avoir à reprendre tout le processus électoral à zéro, autrement dit, d’avoir à organiser deux tours d’élections municipales d’ici quelques mois et annuler ainsi le premier, controversé, tenu le 15 mars dernier au plus fort de l’épidémie. Un scrutin qui s’était soldé par une abstention record de 55 %.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct