Décès du comédien Olindo Bolzan

Olindo Bolzan durant les répétitions de «
L’enfant rêve
» d’Hanoch Levin.
Olindo Bolzan durant les répétitions de « L’enfant rêve » d’Hanoch Levin. - René Breny

En apprenant la mort du comédien Olindo Bolzan, à l’âge de 58 ans, son visage d’éternel gamin nous est instantanément apparu, à la fois malicieux et mélancolique.

La première fois que nous l’avions découvert, c’était il y a 30 ans, dans « Les autres » de Jean-Claude Grumberg, mis en scène par Philippe Laurent. Déjà son regard, sa manière de bouger, de parler nous avait intrigué. On l’avait retrouvé ensuite, au fil des ans, dans les spectacles de Pietro Varrasso (Le Fou de Leïla, Le chemin du Serpent), Mathias Simons (Don Juan revient de guerre, Cœur de Pierre), Jean-Louis Colinet (Liliom), David Strosberg (L’enfant rêve), Jacques Delcuvellerie (La Mouette), Philippe Sireuil (La Forêt), Jean-François Noville (Under), Adeline Rosenstein (Décris-Ravage), Mélanie Laurent (Le dernier testament), Thibaut Wenger (La seconde surprise de l’amour)…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct