«Ni clients, ni patients, mais des habitants tout simplement»

Ministres de la Santé à Bruxelles et en Wallonie, Alain Maron (Ecolo) et Christie Morreale (PS) ont une même ambition pour les maisons de repos. « Il faut sortir du lieu clos, de l’univers parfois un peu dur », dit le premier. « Un home, ce n’est pas un hôpital de substitution, cela doit devenir un lieu de vie dans toutes les dimensions imaginables », ajoute la seconde qui, lundi prochain, associera des représentants des résidents à une vaste réflexion tous azimuts sur le retour à la normale qui s’amorce.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct