La médicalisation en maison de repos: «Les thérapeutes supplémentaires, ce sont eux qui ont des bonnes idées»

La médicalisation en maison de repos: «Les thérapeutes supplémentaires, ce sont eux qui ont des bonnes idées»
Uliège

Il y a eu ces heures supplémentaires prises par le personnel pour organiser des appels vidéo avec les familles, ces roulements pour dire bonjour à la fenêtre… Combler l’isolement. Et les soins médicaux, dont le manque cruel s’est imposé quand le bilan a commencé à s’alourdir dans les établissements pour personnes âgées. D’ailleurs, le 6 avril, la ministre wallonne de la Santé et de l’Action sociale, Christie Morreale (PS) annonçait sa volonté de médicaliser au maximum les établissements. Début de l’année, la moitié des lits en Wallonie étaient déjà médicalisés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct