Naomi Osaka a été la sportive la mieux payée en 2019 avec plus de 33 millions d’euros

photo news
photo news

Avant elle, le record sur douze mois de calendrier appartenait à Maria Sharapova qui avait perçu 29,7 millions de dollars (27,3 millions d’euros) en 2015.

En 2019, grâce à ses succès sur les courts et surtout sur ses contrats de parrainage (All Nippon Airways, BodyArmor, Mastercard, Nike, Nissan Motor, Nissin Foods Holdings, Shiseido, Yonex), la Japonaise a devancé de 1,4 million de dollars Serena Williams (33 millions d’euros). L’Américaine avait terminé première de ce classement ces quatre dernières années.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct