La justice brésilienne diffuse une vidéo truffée de dérapages de Bolsonaro

La justice brésilienne diffuse une vidéo truffée de dérapages de Bolsonaro

Lors de cette réunion, on peut notamment voir Jair Bolsonaro se plaindre de ne pas obtenir d’informations de la police fédérale. À un autre moment, il lance : « Je ne veux pas attendre que ma famille se fasse niquer » pour changer les chefs de la « sécurité » à Rio de Janeiro.

La vidéo est également truffée de dérapages du chef de l’État sur d’autres sujets. Il affirme par exemple qu’il souhaite « armer la population » pour éviter une « dictature ».

« C’est facile d’imposer une dictature, un connard de maire prend une saloperie de décret et confine les gens chez eux. S’ils étaient armés, ils iraient dans la rue », déclare-t-il. Une allusion aux mesures de confinement prises par les gouverneurs de la plupart des États pour tenter d’endiguer la pandémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 20.000 morts au Brésil.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct