La directrice du laboratoire de Wuhan nie toute responsabilité dans la pandémie

La directrice du laboratoire de Wuhan nie toute responsabilité dans la pandémie
AFP

L’Institut de virologie chinois de Wuhan, régulièrement pointé du doigt par les Etats-Unis, possède trois souches vivantes de coronavirus de chauve-souris mais aucune ne correspond au Covid-19, a assuré sa directrice.

Selon la plupart des scientifiques, le nouveau coronavirus a probablement été transmis à l’homme depuis un animal. Un marché de la ville a été incriminé car il aurait vendu des animaux sauvages vivants.

Mais l’existence à quelques kilomètres de là d’un Institut de virologie alimente depuis des mois les hypothèses d’une fuite du Covid-19 depuis ces installations sensibles.

A la suite d’articles de presse, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a évoqué au début du mois une « enquête » pour creuser cette théorie, qui ne s’appuie pour l’instant sur rien de très tangible.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct