En prison, le retour des visites amorce un lent déconfinement

Le déconfinement en prison se profile et, grève des agents pénitentiaires ou pas, il sera très long.
Le déconfinement en prison se profile et, grève des agents pénitentiaires ou pas, il sera très long. - Mathieu Golinvaux.

Je viens d’avoir une dame au cabinet de la Première ministre, je lui ai demandé pourquoi on ne parlait pas des détenus. On parle des parcs animaliers, on va pouvoir revoir les animaux, mais les détenus ? Ce sont des êtres humains ! » Il y a quelques jours encore, sur une page Facebook gérée par des proches de détenus, on trépignait en attendant la reprise des visites dans les prisons, entre-temps fixée à ce lundi. Depuis le 13 mars, elles sont interdites ; pendant deux mois, les proches se sont contentés d’appels téléphoniques, permis par des crédits d’appel de quelques euros par semaine. Il y a quinze jours, des vidéoconférences ont pu être organisées, avec un succès relatif : certains, parmi les familles, ne maîtrisaient pas suffisamment la technique, d’autres, parmi les plus précarisés, n’avaient pas le matériel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct