La Formule 1 enclenche la marche arrière

Mercedes et Ferrari partageront même des pièces. @News
Mercedes et Ferrari partageront même des pièces. @News

Que la F1 vivait au-dessus de ses moyens, ce n’est un secret pour personne. Mais, jusqu’ici, elle refusait d’admettre cette réalité. Du moins du côté des écuries les mieux loties sur le plan financier. La crise économique, conséquence directe de la pandémie, semble avoir ouvert les yeux à certains dirigeants, notamment chez Ferrari, qui ont pris conscience de la fragilité du système. Ainsi, les patrons des onze équipes seraient parvenus à un accord, la semaine dernière, en vue d’une réduction des coûts. Selon le site Motorsport.com les responsables des teams ont voté l’abaissement du plafond budgétaire de 175 à 145 millions de dollars dès 2021. McLaren espérait arriver à 100 millions mais du côté de la Scuderia, on estimait ne pas pouvoir atteindre ce plafond. La réduction passera à 140 millions en 2022 puis à 135 millions $ en 2023.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct