Culture: «On ira tous au paradis, rejoindre Dabadie»

Jean-Loup Dabadie dans ses appartements, à quelques heures de son entrée à l’Académie Française.
Jean-Loup Dabadie dans ses appartements, à quelques heures de son entrée à l’Académie Française. - AFP.

En 2008, lorsqu’il est enfin élu à l’Académie française, Jean-Loup Dabadie voit venir la septantaine confortable, et il entre sous la Coupole presque en chantant, sur un air de chanson populaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct