Turquie: pas de répit pour les opposants au président Erdogan

Le président Recep Tayyip Erdogan sur le site de construction d’un hôpital contre le Covid-19, le 9 mai dernier à Istanbul.
Le président Recep Tayyip Erdogan sur le site de construction d’un hôpital contre le Covid-19, le 9 mai dernier à Istanbul. - Photo News.

C’est un signe, parmi d’autres, qui montre que Recep Tayyip Erdogan n’a toujours pas digéré la perte d’Istanbul, la plus grande ville, et d’Ankara, la capitale, aux élections municipales du printemps 2019. Depuis un an, le président turc s’efforce de tarir les sources de financement de ces municipalités d’opposition. Il ne leur laisse aucun répit en cette période d’épidémie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct