Coronavirus en Belgique: la première phase de déconfinement n’a pas eu d’impact négatif (infographies)

Coronavirus en Belgique: la première phase de déconfinement n’a pas eu d’impact négatif (infographies)

Il peut désormais le dire, sans forcément le crier haut et fort. La première phase de déconfinement, entamée le 4 mai dernier, n’a pas eu d’impact sur l’évolution du coronavirus en Belgique, a pu confirmer ce lundi le virologue Yves Van Laethem. Après 21 jours, l’allégement des mesures survenu début mai n’a pas infléchi à la hausse les chiffres de l’épidémie en Belgique, comme on pouvait s’y attendre, avec une nouvelle augmentation du nombre de personnes hospitalisées.

C’est ce que révèlent les chiffres de l’épidémie présentés ce lundi par la cellule de lutte contre le covid-19 pour ce dimanche 24 mai, qui vont tous dans le sens d’une amélioration de la situation. Tous, ou presque, avec une légère remontée du nombre de personnes hospitalisées. Le nombre de personnes en soins intensifs continue à diminuer. Ils ne sont désormais plus que 251, pour une moitié nécessitant une aide respiratoire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct