La VOD Premium, stop ou encore?

«
Jumbo
», de Zoé Wittock, un des films sortis en VOD Premium.
« Jumbo », de Zoé Wittock, un des films sortis en VOD Premium. - D.R.

Il y a deux mois, avec l’arrivée du lockdown, une réalité s’est imposée au secteur du cinéma : les salles ont dû fermer leurs portes et elles resteront fermées pour une durée indéterminée. Une réalité qui a touché de plein fouet l’équilibre économique de toute une chaîne. En effet, si l’on voit ces dernières années différentes plateformes se développer, elles ne sont qu’une des formes (moins rentables) d’exploitation des films. Et au-delà des salles, ce sont tous les acteurs de la chaîne qui se sont retrouvés impactés par cette fermeture. « L’exploitation des films en salles représente plus de 50 % de notre chiffre d’affaires », confirme Stephan De Potter, CEO de Cinéart, distributeur actif au Benelux. « Donc, être privés des salles a vraiment un effet dramatique pour notre chiffre d’affaires de l’année 2020. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct